150 ans au service de la musique

Fondée en 1857 par Barthélemy DUFOUR, la Fanfare deviendra Harmonie en 1918 sous forme d’association loi 1901. Dans les années 1920 -1930, elle participe à de nombreux concours, glanant régulièrement des premiers prix en 2ème division. La seconde Guerre mondiale l’obligera à suspendre ses activités qui reprendront sous la direction successive de Messieurs MORIN et BORDES. Peu de documents nous permettent, à l’heure actuelle, d’argumenter la période d’après guerre, et encore moins celle de la deuxième partie du 19ème siècle. Les années 1970-1980 furent assez mouvementées, avec de nombreux départs.

C’est à partir de 1980 qu’il apparut nécessaire, suite à une baisse inquiétante d’effectifs, de développer fortement la toute jeune école de musique de la société. Cette mission, sous la responsabilité de Daniel GANDREY président, fut confiée à un jeune chef, Martial THEUREAU, qui remit la société sur une pente ascendante. Dès lors, le nombre de musiciens ne cessera d’augmenter et la société évoluera sous la baguette de Bernadette CHABRET, Frédéric BOUILLOT, Joaquim BALAGUER, Daniel BALAGUER, et Xavier LE COMTE, son directeur actuel, à des niveaux de plus en plus élevés.

La société franchira, pendant une dizaine d’années, entre 1985 et 1995, toutes les étapes des 2ème et 1ère divisions. En 1991, au concours national de Privas, la société obtient un prix ascendant avec Frédéric BOUILLOT, qui la fait monter en 1ère division pour la première fois de son histoire. De solides équipes administratives avec les présidents Daniel GANDREYRoger CHAZEAU, Jacques LAVIGNE et Jean-Marc DATH, et Thierry MASSON soutiendront les efforts musicaux et structurels entrepris par la société.

En 1995, l’Harmonie de Digoin accède au concours de Genay, à la Division supérieure 2ème section, avec Joaquim Balaguer. Niveau confirmé au concours de Troyes en 1999. Aujourd’hui, forte de 50 musiciens, elle évolue en Division supérieure 1ère section depuis le concours d’Oyonnax, en Mai 2003. Dans les années 1990, elle quitte les locaux trop exigus d’un groupe scolaire pour de nouveaux locaux rue de la barre. Avec les effectifs d’aujourd’hui, et ceux de l’école de musique, ceux-ci deviennent à leur tour malheureusement trop petits.

Les échanges se multiplient avec de nombreuses sociétés musicales bourguignonnes (Louhans, Chalon-sur-Saône, Montceau-les-Mines, Sanvignes), nationales (Commercy, Montigny-les-Metz, Saint-Priest) et européennes (Gerolstein, Aoste). En 1997 et en 2003, sous l’impulsion de Joaquim BALAGUER, épaulé par son directeur adjoint, René LEDEY, elle a participé au célèbre concours International d’harmonies à Valence (Espagne) où elle obtient un 3ème prix.

En Juin 2006, Joaquim BALAGUER, et en 2007, René LEDEY, font valoir leur droit à la retraite. Daniel BALAGUER, assisté de Philippe CHEVILLARD, prennent la relève pour continuer la mission.

Enfin, en 2012 et 2013, Daniel BALAGUER et Philippe CHEVILLARD quittent leur poste à leur tour et sont remplacés par Xavier LE COMTE et Steve PACZEK