Philippe Chevillard a été nommé Chef de Musique adjoint de l’ Harmonie de Digoin

 Ce devrait être le dernier changement à la direction musicale de l’harmonie. En effet, quatre mouvements se sont succédés, avec les départs de Joaquim Balaguer, René Ledey, l’arrivée de Daniel Balaguer l’an dernier, et donc depuis cette rentrée 2007, celle de Philippe Chevillard.

Force est de constater que le staff s’en est trouvé rajeuni… le temps d’un éclair.

Philippe Chevillard est âgé de 39 ans, originaire de L’Hopital-le-Mercier, petite commune a coté de Saint-Yan. Il commence la musique à l’age de 8 ans à la Société Musicale de Saint-Yan ou il apprend la clarinette avec comme professeur, pour débuter, Henri Bordes alors directeur de l’harmonie de Digoin.

 A 17 ans il prend en charge bénévolement les cours de clarinette de l’école de musique de Saint-Yan, et cela pendant plus de 10 ans avec notamment comme élève Aurélien Thomey sa plus belle réussite. La même année il est à l’origine, avec Béatrice Cauchy, de la création de l’orchestre junior de la musique de Saint-Yan qu’il dirigera jusqu’en 2001 soit 15 années de direction.

En 1984, il rentre sur les rangs de l’harmonie de Digoin.

En 1986 il découvre la technique de direction lors d’un stage de musique, avec comme initiateur Martial Theureaud, ancien directeur de l’harmonie de Digoin. En 1988 il effectue un stage de direction de 3 jours, en compagnie de Bernadette Chabret alors directrice de l’harmonie de Digoin, sous la direction d’Yves Cayrol alors professeur de direction au conservatoire supérieur de Lyon.

Depuis une dizaine d’année il est archiviste, responsable de la programmation, et sous directeur le la Société musicale de Saint-Yan.  

Depuis 2003 il est membre de l’orchestre d’animation les Not’ambule. depuis 2 ans, il exerce les fonctions de sous chef de cet orchestre dirigé par Daniel Balaguer. Enfin, depuis 1996 il est animateur, chef ou sous chef du pupitre des clarinettes.

Philippe Chevillard rend hommage et remercie trois personnes qui ont beaucoup compté dans sa vie musicale :  Pierre Ferrier qui lui a donné la passion de la musique associative - Jean-Paul Fouchecourt et Martial Theureaud qui lui ont donné la passion pour la direction d’orchestre, a travers différents stages de musique.

Philippe est un musicien apprécié par les musiciens de l’harmonie de Digoin. Il a toujours tenu des rôles importants dans cette société. D ‘humeur toujours égale, il s’est fait de nombreux amis à l’harmonie. De ce fait, il n’aura aucun problème à remporter l’adhésion des musiciens. Il a toujours fait des remarques constructives dans l’organisation musicale, et sa notoriété artistique n’est plus à démontrer.

Récemment, dans sa société d’origine, Saint-Yan, dans laquelle il est directeur adjoint, il a remplacé « au pied levé », le chef de musique pour un concert. Celui-ci ayant eu un problème de santé la veille du concert. Au cours de ce concert, il s’est permis, en plus de la direction, d’interpréter en soliste, des variations sur un thème de Rossini.

 Si Philippe se revendique « cent pour cent » bénévole et amateur, sa longue expérience favorisera sans aucun doute la progression déjà bien avancée de l’harmonie. Animateur musical au sein du pupitre des « bois », il connaît les ressources de chaque musicien, ce qui est un atout appréciable.

 Nous ayant confié qu’il est plus à l’aise en direction d’orchestre qu’à l’instrument, il n’a pas caché sa motivation et son ambition à se lancer dans la direction d’une société de haut niveau. Or le travail, la qualité et la motivation étant le leitmotiv de notre société, Philippe a toutes les chances de réussir une brillante carrière de directeur adjoint.

Il prendra ses fonctions à la rentrée de septembre 2007, et sera présenté au public digoinnais au concert du 17 novembre prochain.